Affaire Sarkozy : Seïf al-Islam Kadhafi détiendrait des preuves et souhaite témoigner (vidéo)

Seif al-Islam Kadhafi, le fils du guide libyen tué en 2011, souhaite apporter son témoignage dans l’affaire dite du financement libyen de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007. Il détiendrait des preuves de ce financement et se dit prêt à les fournir à la justice française s’il a l’opportunité de témoigner.

Le fils du guide libyen indique, notamment, qu’il a été témoin à Tripoli de la livraison de la première tranche d’argent à Claude Guéant, directeur de campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

« Je précise que j’ai encore des preuves solides contre Sarkozy. Et je n’ai pas encore été entendu comme témoin dans cette affaire, ni Abdallah Senoussi, l’ex-directeur des services de renseignements libyens, qui détient encore un enregistrement de la première réunion de Sarkozy et Kadhafi à Tripoli avant sa campagne électorale », a notamment déclaré Seif al-Islam Kadhafi au site Africanews.

Face à la justice, l’ancien président français n’en démord cependant pas et crie à la manipulation. Il a dit au juge « être accusé sans aucune preuve matérielle par les déclarations de Mouammar Kadhafi et ses proches. Selon lui, l’intermédiaire franco-libanais Ziad Takieddine l’accuse aussi sans preuve.

« Les faits dont on m’accuse sont graves, j’en ai conscience. Mais comme je ne cesse de le proclamer avec la plus totale constance et la plus grande énergie, si c’est une manipulation du dictateur Kadhafi ou de sa bande, ou de ses affidés, dont Takieddine fait à l’évidence partie, alors je demande aux magistrats que vous êtes de mesurer la profondeur, la gravité, la violence de l’injustice qui me serait faite », a déclaré Nicolas Sarkozy au juge d’instruction.

In algeriemondeinfos.com

PARTAGER