ALGER – Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont traité, au cours du 1er semestre de 2017, 16.101 affaires impliquant 18.900 individus déférés devant la justice, a indiqué lundi un communiqué des mêmes services.

Dans le cadre des activités de lutte contre la criminalité urbaine, les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont traité 16.101 affaires et arrêté 18.900 suspects qui ont été présentés devant les juridictions compétentes, dont 6.755 pour détention de drogues et psychotropes, 1.333 pour port d’armes blanches prohibées et 10.812 autres impliqués dans diverses affaires, précise la même source.

Parmi les affaires élucidées, 1.886 affaires sont liées à l’atteinte aux biens, 3.965 liées à l’atteinte aux personnes, dont 2 affaires d’homicide volontaire, révèle la même source qui ajoute que 189 affaires d’atteintes à la famille et aux bonnes mœurs, ainsi que 671 affaires liées à la criminalité économique et financière.

Les mêmes services ont également traité 1273 affaires de port d’armes blanches prohibées ayant donné lieu à l’arrestation de 1333 suspects, indique la même source, précisant que parmi ces individus 132 ont été mis en détention provisoire.

Pour ce qui est des affaires de drogues, la même source fait état du traitement de 5965 affaires impliquant 6228 individus,  outre la saisie de 98,23 kg de résine de cannabis, 43.168 comprimés psychotropes, 388,39 grammes de héroïne et 160,44 grammes de cocaïne.

Par ailleurs, les forces de police ont effectué 2.278 opérations de contrôle d’activités commerciales réglementées et ont procédé à l’exécution de 64 décisions de fermeture émanant des autorités compétentes.

Le communiqué fait état, par ailleurs, de quelque 290.955 appels au numéro vert (15-48) et au numéro de secours (17).

Aps

PARTAGER