Amine Zaoui : «Les lecteurs francophones algériens sont plus tolérants que les arabisants»

L’écrivain et chroniqueur bilingue Amine Zaoui juge que les lecteurs francophones sont plus tolérants et plus «intelligents» comparativement aux lecteurs arabisants, dans des déclarations faites à la presse, à l’occasion de la vente-dédicace de son dernier  roman «L’enfant De L’oeuf» au Salon International du Livre d’Alger (SILA).

 

Pour Amine Zaoui, la quantité et la qualité des lecteurs algériens, se concentrent dans la francophonie qui s’est vu, selon lui, «renforcée avec l’avènement des nouvelles technologies permettant aux jeunes algériens, qui s’intéressent de plus en plus à la langue française, de l’apprendre avec leurs propres moyens, en dehors de l’école algérienne arabisante», en démentant la thèse du recul de la francophonie en Algérie dans les dernières années.

Impressionné par la foule nombreuse qui s’est déplacée pour acheter son livre au SILA, l’ancien directeur de la Bibliothèque nationale, Amine Zaoui, a rappelé la nécessité de mettre en place d’autres espaces culturels et littéraires «devenus très rares» à la disposition des jeunes algériens.

In observalgerie.com

PARTAGER