Après 38 ans de Boycott : Idir sur scène à Alger

Après plus de 38 ans de boycott comme contestation contre la marginalisation de la langue et culture Amazigh/Kabyle, le géant Idir, animera le 12 janvier prochain à Alger un concert qui marquera son retour sur scène en Algérie, a rapporté l’agence officielle l’APS en citant l’Onda (Office national des droits d’auteur et droits voisins).

Le pilier de la chanson Kabyle qui l’a hissé à l’universalité, Idir refusait de chanter en Algérie tant que Tamazight n’est pas langue nationale et officielle.

La dernière apparition sur scène en Algérie du compositeur et chanteur d’expression kabyle remonte à 1979. L`interprète de l’éternelle « Avava inouva », tube planétaire interprété en 20 langues étrangères, renoue avec son public lors d’un concert à la Coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf à l’occasion de Yennayer, nouvel an amazigh célébré le 12 janvier.

Un coffret de CD contenant les oeuvres d’Idir sera édité à cette occasion par l’Onda.

En 40 années de carrière, Idir, de son vrai nom Hamid Cheriet, s’est produit sur de nombreuses scènes internationales. Idir s’est associé dans son dernier album « Ici et ailleurs », sorti en avril dernier, à des chanteurs français de renom comme Charles Aznavour, Francis Cabrel ou encore Benard Lavilliers.

Source de l’article

PARTAGER