Attentats terroristes à Bruxelles: Ce que l’on sait

Trois explosions quasi simultanées ont eu lieu dans la capitale belge ce mardi matin. Une trentaine de personnes au moins ont été tuées. Le point sur ce que l’on sait en début d’après-midi.

12418064_479587408902443_4109104735221872820_n 12009680_479587388902445_8591911013260022199_n

Quatre jours après la capture spectaculaire de Salah Abdeslam à Bruxelles, le monde entier a de nouveau les yeux rivés sur la capitale bruxelloise, endeuillée. La ville a été secouée ce mardi matin par des explosions en série , qui ont fait au moins une trentaine de morts, selon plusieurs bilans provisoires. L’alerte anti-terroriste a aussitôt été relevée à son niveau maximal dans le pays.

Le déroulé des événements, le bilan, la situation sur place, l’enquête… Ce que l’on sait à la mi-journée sur ces explosions meurtrières qui inquiètent les autres pays européens.

Que s’est-il passé ?

Peu avant 8 heures ce mardi matin, deux explosions quasi simultanées ont retenti dans le hall des départs de l’aéroport Zaventem de Bruxelles. Des images de l’aéroport diffusées sur les réseaux sociaux montraient dans la matinée des panaches de fumée au-dessus du terminal, des vitres brisées et des passagers en train d’évacuer le bâtiment par le tarmac. Sur plusieurs vidéos, on pouvait voir le sol du hall jonché de plaques du faux plafond. L’alerte anti-terroriste est immédiatement passé à son niveau maximal.

Une heure plus tard environ, le métro de la capitale belge a été frappé. Alors que les médias du monde entier se ruaient vers l’aéroport, une autre explosion a retenti dans la station de métro Maelbeek, située dans le quartier européen, non loin du siège de la Commission européenne.

 

PARTAGER