Pas encore de revendication de l’attentat de Nice

Les heures avancent et pas encore de revendications sur l’attentat sanglant qui a eu lieu hier vers 22h 30 à Nice.

Si l’on pense avec insistance vers un attentat islamiste, pour le moment il n’existe aucune revendication claire, ni d’indices absolus qu’il s’agit d’un acte de la mouvance islamiste Daesh.

« Il y avait des gens qui volaient dans tous les sens ». « Nous étions en bas, au bord de l’eau, et tout d’un coup, on a entendu des grands cris, on n’a pas compris », explique-t-il. « Tout le monde s’est retourné et on a vu un gros camion, genre 35 tonnes, blanc, qui rentrait dans la foule, qui est monté sur le trottoir et qui écrasait tout le monde. Il y avait des gens qui volaient dans tous les sens, qui étaient expulsés de partout et il a continué, continué sa route presque jusqu’au bout de la Promenade, sans s’arrêter », poursuit-il.

« C’était une horreur ». « Les gens se sont mis à courir partout, ça criait, ça hurlait. Il y avait des scènes de panique générale et quand j’ai voulu retraverser pour rentrer chez moi, il y avait des morts partout, partout, partout, sur la chaussée, c’était une horreur », décrit-il avec effroi.13690648_10153789088814537_2458940382017550124_n 13716039_1283151751695798_4266719044561947064_n Capture-decran-2016-07-15-a-00

It is an incredible story and yet, I think I have a story that can actually writepaper4me.com top this one

PARTAGER