Ban Ki-moon en AlgA�rie pour faire avancer la situation au Sahara Occidental

Ban Ki-moon en AlgA�rie pour faire avancer la situation au Sahara Occidental

n-BAN-KIMOON-large570
Le secrA�taire gA�nA�ral de l’ONU Ban Ki-moon est arrivA� samedi dans un camp de rA�fugiA�s sahraouis en AlgA�rie avec
l’espoir de « faire avancer » la situation au Sahara Occidental que se disputent le Maroc et les indA�pendantistes du Front Polisario.

M. Ban, en tournA�e en Afrique de l’Ouest et du Nord, est arrivA� de Nouakchott oA? il s’est entretenu vendredi avec le prA�sident mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.

Lors de sa nouvelle A�tape, il doit rencontrer les dirigeants du Polisario, prA?s de Tindouf (1.800 km A� l’ouest d’Alger), une ville proche de la frontiA?re avec le Maroc et parler avec des rA�fugiA�s du camp de Smara, qui abrite plusieurs milliers de Sahraouis.

Il doit aussi se rendre A� Bir Lahlou, au Sahara Occidental, derriA?re le mur de dA�fense A�rigA� par le Maroc, pour rencontrer les membres de la Mission des Nations-unies pour le rA�fA�rendum au Sahara Occidental (Minurso) dA�ployA�e en 1991 pour superviser une consultation A�lectorale sans cesse repoussA�e depuis 1992.

Le Maroc qui a annexA� en 1975 cette ancienne colonie espagnole au sud du royaume A�carte dA�sormais toute idA�e d’indA�pendance. Il milite en faveur d’une large autonomie du territoire sous sa propre souverainetA�.

« Faire avancer la situation au Sahara occidental est important », a fait valoir vendredi M. Ban A� Nouakchott.

« J’entends apporter ma pierre aux nA�gociations engagA�es pour rA�gler ce diffA�rend de longue date et favoriser les pourparlers afin que les rA�fugiA�s sahraouis puissent rentrer chez eux au Sahara occidental dans la dignitA� », a-t-il encore dA�clarA�.

Selon son programme, il doit se rendre dimanche A� Alger pour rencontrer le prA�sident de la RA�publique Abdelaziz Bouteflika. Celui-ci a rA�affirmA� la semaine derniA?re le soutien de l’AlgA�rie A� une « solution basA�e sur l’autodA�termination »
du peuple sahraoui.

M. Ban se rendra par ailleurs au Maroc en juillet.

PARTAGER