Coups de couteau allées Jean-Jaurès : la victime dans le coma

Victime de coups de couteau dans la nuit de dimanche à lundi, en haut des allées Jean-Jaurès, à Toulouse, Malik, 19 ans, jeune habitant du quartier Bagatelle, est plongé dans un coma artificiel à la suite de ses blessures. 

Placé dans une unité de soins intensifs, au CHU Purpan, il souffre d’une perforation à un poumon et de blessures au cou. Son état reste fragile. « Un homme l’a déposé à l’hôpital et grâce à son intervention l’équipe médicale a pu intervenir rapidement. Mais cela s’est joué à quelques secondes », précise la mère de la victime.

Lundi, vers 3 heures du matin,  lors d’une rixe en pleine rue, allées Jean-Jaurès, Malik est grièvement blessé par des coups de lame. Le ou les auteurs prennent la fuite. La victime est prise en charge par un groupe d’amis et il est déposé au CHU Purpan où il se trouve toujours actuellement. Il n’a pas pu être entendu par les enquêteurs en raison de son état de santé.

Motif futile

L’agression s’est déroulée à la sortie d’un bar où se produisait une chanteuse orientale. Une première embrouille aurait alors éclaté entre différents clients. Les enquêteurs de la sûreté départementale tentent d’y voir plus clair dans cette affaire en multipliant les auditions. Mais il semblerait qu’un motif futile soit à l’origine de la rixe sur la voie publique.

Les investigations se poursuivent pour mieux comprendre l’enchaînement des faits. « Malik n’est pas un bagarreur et il n’a jamais été impliqué dans des affaires de violence. Il a toujours aimé s’amuser », soulignent les proches de la victime qui se rendent quotidiennement à son chevet.

Source de l’article 

PARTAGER