Darguina / Madjid Bektache, candidat de la liste citoyenne parrainée : « C’est le résultat d’une gestion anarchique de la manne financière »

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs

Moi, BEKTACHE Madjid, marié et père de quatre enfants, je suis ingénieur de formation industrielle. Au plan politique j’ai été durant toute ma longue carrière militant des causes justes.

C’est en 1975 à BOUMERDES ou je me suis engagé dans le combat, identitaire pour TAMAZIGHT et puis dans les mouvements associatifs pour arriver en 1989 dans un parti démocratique. Depuis, je suis resté fidèle à mes principes même si le cadre organisationnel était différent. Président d’APC à trois reprises, j’ai aussi eu un mandat de député, de 2007-2012.

Pouvez-vous présenter la circonscription dans laquelle vous êtes candidat ?

Darguina où je me représente comme tête de liste citoyenne parrainée par le RPR est une commune de plus de 15000 habitants située à 45 km à l’Est de Bejaia, elle est caractérisée par un relief montagneux et  classée comme déshéritée

Pouvons-nous connaitre les raisons pour lesquelles vous vous êtes porté candidat à ces élections du 23 novembre prochain ?

Je me représente à l’élection du P/APC parce que, moi et mes colistiers, issus de la société civile, avons constaté un retard au niveau du développement de notre commune – Qui n’avance pas, mais,  recule –. Les projets gaz de ville, lycée, salle omnisports, unité de protection civile, quatre classes scolaire et 50 logements sociaux, pourtant devant être pris en charge par le budget de l’Etat n’ont pas été réalisés, voire retirés.

Qu’est-ce que vous proposez comme projet, comme nouvelle politique et ce en plus de la gestion quotidienne de la circonscription ?

Relever le défi du développement en rattrapant le retard et créer de l’espoir à Darguina.

  • Tourisme de montagne.
  • Relance du secteur du BTP.
  • Activité commerciale (marché hebdomadaire).

Que pensez-vous de l’évolution de la gestion des institutions locales depuis l’avènement du multipartisme en 1988 ?

C’est une évolution en dents de scie. Il n’y a pas de bonne volonté politique et le pouvoir n’a jamais de vision claire pour les collectivités locales – Il y a trop d’arrière-pensées.

Croyez-vous qu’un élu local aura les moyens politiques, économiques et financiers pour mettre en applications ses idées ?

Non ! Mais avec de la volonté et de la conviction on peut améliorer le quotidien de nos citoyens et faire bien de belles choses.

Après une longue période d’embellie financière, depuis 2013 l’Algérie traverse une inquiétante crise économique. Au niveau local on va peut-être assister à la réduction des budgets octroyés aux assemblées communales et wilayales. Ne croyez-vous pas qu’un prochain élu fera face à une situation difficile de gestion de sa commune ou de sa wilaya ?

Les communes mais aussi la population sont appelées à plus d’austérité. C’est dramatique pour un pays  qui a brassé durant les dernières années des milliards de $. C’est le résultat d’une gestion anarchique de la manne financière.

Pour ce faire, il faut gérer dans la concertation et la transparence – Il faut être juste –

Est-ce que vous avez des idées ou des projets de création de richesse, de l’autofinancement de la commune en dehors des subventions octroyées par l’Etat ?

Il faut rentabiliser le potentiel de notre commune ainsi que son patrimoine. Un marché hebdomadaire par exemple peut amener une bouffée d’oxygène.

Différents médias évoquent l’indifférence des populations pour s’impliquer dans cet événement électoral. Comment comptez-vous faire pour convaincre et mobiliser les citoyens en vue de sa participation aux élections et même l’impliquer dans la gestion de la commune ?

C’est un état de fait d’une dépolitisation de la société et aussi des discrédits jetés sur les élections – Je propose un conseil communal consultatif –

Quel est votre message pour les électeurs ?

Il  faut se mobiliser car la démission collective ou individuelle n’est pas la solution. On doit redonner l’espoir aux Darguinois, en particulier, à notre jeunesse. Votez massivement le 23 prochain pour la liste 12.  Et  merci.

PARTAGER