De l’inconscient collectif d’un peuple…

Réveillons-nous ! Il est grand temps d’ouvrir les yeux.

L’inconscient collectif est un concept de la psychologie analytique s’attachant à désigner les fonctionnements humains liés à l’imaginaire, communs ou partagés, quels que soient les époques et les lieux, et qui influencent et conditionnent les représentations individuelles et collectives.
L’homme fait peuple, c’est la liberté ; le peuple fait homme, c’est la fraternité. Liberté et fraternité amalgamées, c’est l’harmonie.

L’harmonie ; plus que la paix. Les hommes en paix, c’est l’état passif ; les hommes en harmonie, c’est l’état actif. Aucun homme n’a assez de mémoire pour réussir dans le mensonge.

Mais en donnant la liberté aux esclaves, nous assurons celle des hommes libres. En ce qui me concerne De même que je ne voudrais pas être un esclave, je ne voudrais pas être un maître. Telle est ma conception de la démocratie. Chers vous tous le silence devient un péché lorsqu’il prend la place qui revient à la protestation ; et, d’un homme, il fait alors un lâche. Aussi Celui qui n’a un jour osé changer, n’a pas le droit de se plaindre de la médiocrité de son existence.

Allâh le tout puissant Miséricorde ne change pas la situation d’un peuple tant qu’ils ne changent pas d’eux-mêmes (Sourate Al Anfâl verset 53)

«En vérité, Allâh ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les gens le composant ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes» (Sourate Ar Ra’d verset 11)

La journaliste Layla HADDAD parle pour la première fois à Abdelaziz Bouteflika

La journaliste Layla HADDAD parle pour la première fois à Abdelaziz Bouteflika.C'est avec spontanéité, sincérité et émotion que la Journaliste Layla HADDAD s'est adressée à Abdelaziz Bouteflika par vidéo interposée : 2 maitres-mots : Humanité et Dignité.

Gepostet von Breaking TV am Donnerstag, 31. Mai 2018

Les médias faussaires (New York Times, NBC News, ABC, CBS, CNN les chaines Françaises que Algériennes qui échouent) ne sont pas mes ennemis, ils sont les ennemis du peuple Algérien. L’histoire est à nous et ce sont les peuples qui la font.

L’histoire de l’Algérie s’insère dans l’histoire plus large du Maghreb et remonte à des millénaires. Dans l’Antiquité , le territoire algérien connait la formation des royaumes numides avant de passer sous la domination partielle des Romains, des Vandales, des Byzantins et des principautés berbères indépendantes

Le peuple algérien est un peuple libre, décidé à le demeurer.
Son histoire, plusieurs fois millénaire, est une longue chaîne de luttes qui ont fait de l’Algérie de toujours une terre de liberté et de dignité.
Constitution Algérienne

Chapitre I : De l’Algérie
Article 1er. — L’Algérie est une République Démocratique et Populaire. Elle est une et indivisible.

Art. 2. — L’Islam est la religion de l’Etat.

Art. 3.1 — L’Arabe est la langue nationale et officielle.
L’Arabe demeure la langue officielle de l’Etat.

Art. 4.2 — Tamazight est également langue nationale et officielle.

Chapitre II : Du peuple

Art. 7. — Le peuple est la source de tout pouvoir.
La souveraineté nationale appartient exclusivement au peuple.

Art. 8.1 — Le pouvoir constituant appartient au peuple. Le peuple exerce sa souveraineté par l’intermédiaire des institutions qu’il se donne.

Dr Ismail GUELLIL

PARTAGER