De nouveaux projets de partenariat algéro-français en vue

« Il ne s’agit plus de demander aux opérateurs français de venir en Algérie, mais plutôt de leur dire voilà ce que nous pouvons faire en Algérie ».

Le haut responsable de la coopération industrielle algéro-française, Jean-Louis Levet a fait part du lancement prochain de nouveaux projets de partenariat entre les deux pays.

Le responsable français qui animait une conférence à l’université de médecine de Tlemcen a indiqué, rapporte l’APS, que l’Institut français de la propriété intellectuelle (INPI) travaillera en étroite collaboration avec Institut national algérien de propriété intellectuelle (INAPI), ajoutant que l’Association française de normalisation (AFNOR) aidera 300 laboratoires de biologie médicale algériens.

« Il ne s’agit plus de demander aux opérateurs français de venir en Algérie, mais plutôt de leur dire voilà ce que nous pouvons faire en Algérie », a-t-il assuré. Il a estimé que cette vision des choses permettrait d’identifier les secteurs intéressants aussi bien pour les opérateurs français que pour le gouvernement algérien, dans le cadre de sa politique de diversification économique.

Le conférencier a également évoqué le projet de création d’un pôle numérique dans le domaine spécifique à la santé en partenariat entre les universités de Tlemcen et de Rennes 1. Il a ajouté, en outre, que l’entreprise française « Pomagalski » de Lyon devrait produire en Algérie des téléphériques.

In maghrebemergent.info

PARTAGER