En Algérie, le déficit connaît une baisse de 68%

De 2016 à 2017, le déficit est passé de 1,82 milliard de dollars à 585 millions de dollars, grâce à l’exportation de pétrole et à l’évolution des prix.
Selon des données publiées par les douanes algériennes, l’Algérie connaît une baisse de 68% de son déficit entre deux périodes. En effet, en janvier 2016, le déficit s’élévait à 1,82 milliard de dollars, tandis qu’en janvier 2017, il est à hauteur de 585 millions de dollars. Une nette amélioration qui a été influencée par le cours du pétrole.

Des exporations en hausse et des importations stagnantes

En effet, les cours du pétrole ont connu une remontée de 60,74% en 2017. Les exportations ont atteint 3,3 milliards de dollars, une belle remontée, si l’on compare aux 2,05 milliards affichés en janvier 2016.

Les importations demeurent stables: elles passent à 3,89 milliards de dollars en janvier 2017 contre 3,88 milliards au même mois de l’année écoulée, soit une hausse de 0,31%. Pour rappel, le prix du pétrole est passé de 30 dollars le baril en janvier 2016 à 55 dollars le baril en janvier 2017.

La remontée des exportations a ainsi pu assurer la couverture des importations stagnantes à hauteur de 85% en janvier 2017. L’année précédente, les exportations couvraient 53% des importations.

par Diane Janel/ SOURCE/ http://ecomnewsmed.com

PARTAGER