En images: France: Hommage aux militants algériens tués le 14 juillet 1953 à Paris

Une grandiose cérémonie a été organisé par la mairie de Paris cet après midi au 91 boulevard Picpus Place de la Nation à Paris à la mémoire des militants algériens et français victimes lors des événements du 14 juillet 1953 qui ont eu lieu dans ces rues de la capitale française.

Mizrana Production s’est mobilisée pour immortaliser ce moment tant attendu par les algériens, mais aussi par la famille française Guy qui compte une victime durant ces manifestations pacifique réprimées sauvagement par la police française.

Des familles de ces victimes ont fait le déplacement spécialement d’Algérie pour assister avec émotion à ce moment de reconnaissance pour ces martyrs de la liberté.

La représentante de la mairie de Paris avait qualifié dans son intervention, cette tuerie de prémices avant une longue période de violence qui est la Guerre d’Algérie. Elle avait aussi dénoncé l’injustice du colonialisme qui méprisait les algériens considérés comme des sous citoyens.

Lounes Tadjadit avec émotion nous a brandit l’invitation qui lui a  été envoyé par la mairie de Paris : » C’est la première fois que je me rends en France et Dieu a voulu  que c’est à travers mon frère, revenir 56 ans après pour commémorer son assassinat ».

En plus des famille des victimes algériens, l’on compte la présence de la famille Guy, un français syndicaliste qui est parmi les 7 victimes de cette tuerie.

L’on compte également la présence des membres de la fédération de France et un représentant de l’ambassade d’Algérie en France.

C’était une cérémonie pleine d’émotion et un acte de projection de cette page d’histoire vers la mémoire collective, témoignant du douloureux combat du peuple algériens pour recouvrer sa liberté et sa dignité.

Reportage Photos et vidéo: Mizrana Production France

 

PARTAGER