En meeting à Tizi Ouzou, Ouyahia répond à Louisa Hanoune

Le meeting électoral organisé par le RND, ce samedi 18 novembre, à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, a été une opportunité pour son secrétaire général, Ahmed Ouyahia, de justifier encore sa décision de recours au financement non conventionnel et de tacler par la même occasion la Secrétaire générale du parti des travailleurs. Louisa Hanoune avait qualifié la planche à billets de “mauvaise aventure” et annoncé, à partir de la même salle, la semaine dernière, être “d’accord avec les dernières déclarations de la commission du FMI qui s’est exprimée sur les dangers de la planche à billets décidée par le gouvernement Ouyahia”.

“Nous avons entendu certains critiquer le recours au financement conventionnel et chacun allait de son histoire. Il est même arrivé le jour où, la patronne du parti des travailleurs que je salue au passage, est d’accord avec le FMI sur le dos de l’Algérie. Lorsque ces gens là viennent vous parler, je vous invite à aller puiser dans les expressions de nos aînés savants et leur répondre Faqou”, a t-il déclaré.

“La crise que nous vivons n’est pas une affaire créée par des Algériens, ni une affaire entre le pouvoir et l’opposition ou entre les dirigeants et le peuple, mais liée au marché mondial du pétrole et qui touche tous les pays pétroliers dont le Venezuela, qui dort sur une mer de pétrole, et l’Arabie saoudite qui a fini par emprunter 150 milliards de dollars”, a argumenté Ahmed Ouyahia.

Sur sa lancée, le chef du RND a encore rappelé que sans le financement non conventionnel, les salaires, les pensions et les retraites n’auraient pas pu êtres versés ce mois de novembre.

“Cet argent sera remboursé dans 20 à 30 ans. Maintenant, il faut donc se retrousser les manches pour travailler. Il faut aussi qu’on aille vers les réformes nécessaires” a-t-il plaidé.

Source: Cliquer ici

PARTAGER