Foules/Une banderole brandit dans un stade algérien irrite le royaume saoudien

Une banderole brandit, le week-end dernier, à l’occasion d’un match de championnat qui s’est joué à Ain Mlila, a irrité apparemment au plus haut point le royaume saoudien. On est voit, côte à côte, le visage (à moitié) de Donald Trump, président américain, et de Selmane Ben Abdelaziz, roi de l’Arabie Saoudite, avec l’inscription “two faces of the same coin », ce qui veut dire « les deux faces de la même pièce ». Les supporters ont aussi écrit : “El Qods est à nous”. A cet effet, selon le site “Sabq Saoudia”, l’ambassadeur de ce pays en Algérie a déclaré : “Nous sommes entrain de confirmer les faits et nous réagirons en conséquence”. Cette action des supporters intervient dans le cadre d’un large mouvement de solidarité, exprimé à travers beaucoup de régions de l’Algérie, envers la cause palestinienne suite à la décision de Trump de reconnaitre El Qods comme capitale d’Israël. La position saoudienne vis-à-vis de cette question est souvent montrée du doigt. L’Arabie Saoudite va-t-elle réagir officiellement auprès des autorités algériennes ? En tous cas, à moins que l’Etat ne décide d’interdire les matchs de championnats durant cette période, il est fort à parier que ce genre de messages va se reproduire. Et il y a un grand risque que cela dégénère si jamais les services de sécurité tentent de saisir de telles banderoles.

Lire l’article

PARTAGER