Grand mosquée d’Alger: 600 milliards riens que pour les portes d’accès !

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, a annoncé, dimanche à Alger, que le coût global de réalisation des 10 accès à la Grande mosquée d’Alger et des travaux publics annexés a été estimé à 6 milliards de dinars c’est à dire 600 milliards de centimes.

Dans une déclaration à l’APS, en marge d’une visite d’inspection à la mosquée, en compagnie du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar et du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, M. Zaalane a affirmé que ces accès «sont indispensables pour la gestion des flux, après l’ouverture de la mosquée et sa fréquentation par les fidèles et les visiteurs».

Outre ces 10 accès, 3 tunnels et 3 murs de soutènement ont également été réalisés, en plus d’une ceinture bordant la mosquée et favorisant l’accès des fidèles et des visiteurs à pied ou à bord des véhicules.

A l’heure actuelle, 5 accès ont été finalisés, tandis que les travaux de réalisation des 5 autres avancent bien, a ajouté le ministre, précisant qu’ils seront fin prêts à l’ouverture de la mosquée au public.

«Une action d’une telle envergure nécessite l’ouverture d’accès pour l’affluence des visiteurs, tout en leur garantissent les conditions de sécurité, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, outre des prestations de confort pour encourager la visite de cet édifice», a indiqué M. Zaalane.

Des opérations d’expropriation, de transfert de lignes électriques, de canalisation d’eau et de gaz ainsi que la suppression d’autres obstacles ont été nécessaires pour la réalisation de ces accès.

L’édifice et ses commodités environnantes auront un impact positif sur les habitants de la région et de sa périphérie, et ce en application des recommandations du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui avait souligné à plusieurs occasions l’importance de «prendre en considération les éléments adjacents à la mosquée», a rappelé le premier responsable du secteur.

«C’est pour cette raison que les opérations de réalisation n’étaient pas limitées aux commodités se trouvant à l’intérieur de la mosquée. Les éléments entourant la mosquée et les espaces avoisinants ont été également pris en compte pour garantir une meilleure organisation», a indiqué le ministre.

Selon M. Zaalane, les aménagements qui entourent la mosquée seront d’une grande utilité pour l’édifice et contribueront à désengorger les routes avoisinantes.

R. N.

PARTAGER