Le groupe GICA se lance dans la production du ciment pétrolier

Le groupe public de ciment (GICA) est en phase de certification de sa production en ciment pétrolier, en prévision du lancement, pour la première fois en Algérie, de la fabrication de ce type de matériau, a indiqué son P-DG, Rabah Guessoum, dans un entretien à l’APS.

Ce groupe public avait signé en 2015 un protocole d’accord avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour pouvoir identifier, avec la collaboration de Sonatrach, les caractéristiques techniques de ce ciment qui est totalement importé par le secteur pétrolier.

Sous forme d’échantillon, 300 tonnes de ce ciment ont été produites en novembre dernier avant d’être remises à Sonatrach pour opérer des tests.

« Cette quantité a été testée sur un puits pétrolier et les résultats sont très satisfaisants. Nous avons reçu des attestations de conformité de laboratoires de recherches étrangers qui travaillent avec Sonatrach », ajoute le même responsable.

A l’issue de cette phase, ce cimentier public est passé à celle de la certification avant de lancer prochainement sa production régulière au niveau de ses unités de production, sachant que la demande nationale est de 300.000tonnes / an.

Ce matériau spécifique sera produit par une des lignes de la cimenterie d’Aïn El K’bira (Sétif) pour en fournir à Sonatrach comme il sera également proposé aux sociétés pétrolières étrangères activant en Algérie.

Selon M. Guessoum le groupe (GICA)  dispose des capacités pour répondre à toute la demande nationale en ciment pétrolier.

Quant à l’ambition de l’Algérie d’atteindre une autosuffisance en ciment toutes catégories dès 2017, le même responsable considère que c’est un objectif réalisable avec les capacités de production des secteurs public et privé.

source:www.algerie1.com

PARTAGER