Hamid Ait Said « Nouredine Ait Hamouda avait commis une erreur grave »!

Un séisme interne vient de secouer la parti du rassemblement pour la culture et la démocratie -RCD- après la crise suivie d’un divorce entre ce parti et Nouredine Ait Hamouda, l’un des principaux piliers et fondateur de ce parti.

Immédiatement Nouredine Ait Hamouda a été éjecté de ce parti. Un fait politique qui n’a laissé personne indifférent. Pire encore, quelques jours plus tard, Nouredine Ait Hamouda est monté au créneau pour dénoncer à travers les médias, son exclusion qu’il juge arbitraire. La plus spectaculaire des sorties médiatique pour s’attaquer au RCD, Ait Hamouda l’a fait sur les plateaux de berbère télévision, dans laquelle, il s’est attaqué sans ambage contre Said Sadi, l’accusant de connivence avec le DRS.12814595_464803140382110_7359554033870321150_n

Tout ce séisme avait pour mèche les dernières élections sénatoriales à Tizi-Ouzou, où le RCD avait présenté Hamid Ait Said le maire d’Iferhounene comme candidat pour ce poste.

Nouredine Ait Hamouda est accusé d’avoir mener campagne contre son parti et ce dernier accuse les instances du RCD d’avoir dévié de la ligne tracée lors du dernier congrès de ce parti, qui consiste à céder le chemin pour le jeunes.

Algérie France Infos  eu l’occasion derencontrer brièvement Hamid Ait Said, il y a quelques jours à Paris. Nous avons eu l’occasion de le croiser ici à Paris auparavant, mais lors de cette nouvelle rencontre, il nous parait comme un homme fatigué et déçu par les derniers événements qui ont secoués son parti et dont la crise avait éclaté suite à son différent avec Nouredine Ait Hamouda.

1

« Ce qu’à fait Nouredine est grave. Ila fait directement campagne contre notre parti. Il a induit en erreur au moins 94 élus, pour lesquels il a fait croire que c’est la direction du RCD qui l’a chargé de passer le message de voter contre le RCD et contre ma personne », nous  a déclaré brièvement le maire d’Iferhounen.

Selon lui, ces élus ont été surpris de découvrir le lendemain que le RCD n’a jamais donné de telles instructions. « Cet acte est une extrême gravité politique. Il n’ y a pas d’excuses pour Nouredine. Qu’il assume son erreur et son coup gravissime » Conclut-il.

Par ailleurs à signaler que Hamid Ait Said sera l’invité de berbère télévision dans une émission qui sera transmise en direct le 03 mars à 20 h 30 mn.

Mourad Hammami

 

PARTAGER