Ministre Mohamed Aissa: La construction de mosquées soumise à un cahier des charges

download-2La construction de mosquées en Algérie est soumise à un cahier des charges fixé par un décret exécutif promulgué en 2013, a affirmé le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa. En réponse à une question orale d’un député de l’Assemblée populaire nationale (APN), sur l’architecture des mosquées en Algérie, M. Aïssa a indiqué que depuis la promulgation de ce décret exécutif en novembre 2013 portant statuts des mosquées, avait instauré le schéma des mosquées en Algérie et fixé le cahier des charges concernant la construction des mosquées. Dans ce contexte, le premier responsable du secteur a ajouté que « le nouveau décret a organisé le réseau national des mosquées » ajoutant que parmi « les dispositions contenues dans le nouveau décret figure la structure, le classement et l’adoption des mosquées sous forme pyramidale. Ainsi, la grande mosquée d’Alger en cours de réalisation à El-Mohammadia vient en première position, suivie des mosquées pôles puis des mosquées nationales qui supervisent les mosquées de quartier ». Le décret prévoit un nouveau cahier des charges concernant la construction et l’ouverture de mosquées, a ajouté le ministre qui a souligné que l’octroi des autorisations prendrait en considération les spécificités culturelles de la société en général et les spécificités culturelles de chaque région en particulier ainsi que la densité démographique. Dans ce cadre, le ministre a rappelé que « la construction des mosquées s’effectue actuellement sur une base fonctionnelle et obéit aux normes des plans architecturaux et du style architecturel mauresque ».
 reflexiondz

 

PARTAGER