La face obscure d’Israël et son régime Sioniste.

Avant toute chose, je tiens à faire la différence entre sioniste, et juif.

Le juif est un homme pieu, qui, dans le respect des lois de son pays, applique sa foi dans le quotidien. A la base,

« n’étant pas eux-mêmes des sémites, les sionistes n’ont jamais réellement adhéré au judaïsme religieux. Lors de la création de l’état d’Israël en 1947, une force de répression plana autour des Juifs sépharades. On essaya de les endoctriner dès leur arrivée en Palestine. Il fallait qu’ils comprennent que leur foi en Dieu était dénuée de logique et de fondement, que la religion n’était que le fruit de régimes réactionnaires. »

Il apparait que les sionistes se veulent dominateurs plus que collaborateurs, et qu’ils de se créent une base solide pour asseoir leur domination sur le monde, en accumulant les richesses notamment du Moyen-Orient, comme le pétrole ou encore l’eau, avec l’accord et la complicité de l’Occident.

J’ai toujours entendu parler d’égalité, de paix, d’amour de fraternité. Nous vivons dans un monde chaleureux ou plantes, animaux et environnement coopèrent pour se développer grâce à Dieu tout miséricordieux.

Le Coran, mais pas seulement (Bible et Ancien Testament) nous parle également de paix d’amour et de solidarité, qui sont les trois plus grands principes que nous devons suivre toute notre vie. Dieu nous incite à fraterniser avec son prochain et coopérer quoi qu’il advienne.

Malgré tout cela, les hommes s’entretuent et se désolidarisent les uns des autres dans un mélange de haine et de violences sans fin. L’un des exemples les plus récents, mais surtout le plus frappant, est celui de la guerre Israélo-palestiniennes depuis 1947.

Les sionistes ne jurent que par la violence pour réprimer un peuple affaibli par des générations de guerres, de famines et de persécutions quotidiennes. Malgré les très évasives résolutions de l’Organisation des Nation Unis, visant à apaiser le conflit, Israël ne s’est jamais soumise à ces prérogatives, en mettant en avant leur souveraineté et leur liberté. Souveraineté acquise en la volant au peuple Palestinien et liberté de massacrer ce dernier jour après jour.

L’État d’Israël, accompagné et soutenu par l’Occident, et les monarchies pétrolières, tente, décennie après décennie, d’effacer l’influence des pays arabes en les détruisant et en les soumettant par des guerres ou des chantages.

Il se pourrait bien, comme cela est le cas pour les attentats du 11 septembre, que l’on apprenne dans plusieurs années que les groupes terroristes qui effraient le monde à l’heure actuelle ne soient que des subterfuges pour déstabiliser le Maghreb et l’Orient.

Comment expliquer au Monde qu’Israël, sous couvert des Nations Unis, et sous prétextes d’attaques de « terroristes palestiniens » à base de jet de cailloux, massacre, pille et humilie un peuple noble qui se débrouillait très bien ?

Ceux qui condamnaient auparavant le génocide Nazi, que le monde reconnait très bien maintenant comme étant la Shoah, reproduisent à leur tour des génocides et des crimes contre les Palestiniens.

Comment certains sionistes Israéliens peuvent, après avoir étudié tant de fois le génocide Nazi, continuer de perpétrer de tels atrocités envers les Palestiniens ? Pire encore, comment peuvent-ils culpabiliser et donner des leçons au Monde alors que ces hypocrites s’en donnent à cœur joie sur un peuple qui aimerait que la paix remplace la Haine ?

J’ai tendance à croire que le peuple Juif, et notamment les sionistes, n’ont tiré aucuns bénéfices moraux du génocide dramatique qu’ils ont subi.

Ils auraient pu se montrer comme les ambassadeurs de la paix à travers le monde, ou encore aider les peuples oppressés. Mais il en est tout autrement, puisqu’ils sont, au même titre que les terroristes et les dictateurs sanguinaires, des bourreaux et des oppresseurs. Par leurs actions, les sionistes crachent sur la mémoire des millions de juifs qui sont morts trucidés par les nazis, en perpétrant ce que les nazis faisaient subir à leurs grands parents.

On pourrait croire, juste en regardant les actions des sionistes durant les 6 derniers mois, que ces derniers descendent directement des Nazis eux-mêmes, et qu’après avoir été victimes, ils deviennent bourreaux.

C’est pourquoi j ’appel la jeunesse à travers le monde, parce qu’elle porte le poids des actions passés et représente également la perspective d’un monde meilleur, a prendre conscience du drame qui se joue en Palestine occupée depuis 1947, et a dénoncer encore et encore ces atrocités.

Je pense notamment à la jeunesse Israélienne, qui, plus que quiconque, a le pouvoir d’arrêter ce massacre, et de mettre en place un régime de paix, qui remplacerait cette escalade des violences.

Le monde juge vos actes, et l’Histoire se souviendra de ces meurtres et de l’inaction de son peuple face aux décisions des dirigeants et d’une partie de la population, je l’espère minoritaire, d’extrême droite mais surtout extrêmement haineuse. En effet, cette partie de la population sioniste n’est la que pour ses intérêts, et se fiche totalement du sort d’Israel, et de son peuple, et encore plus celui des palestiniens. Elle n’hésitera pas a mettre en péril Israël si le profit que cela engendrerait était assez gros.

Sans grande conviction, j appel une nouvelle fois les Nations Unis et l’Occident a prendre la mesure de ce qu’ils sont en train d’approuver et de soutenir, depuis maintenant 70 ans .

Ce n’est pas la première guerre que l’occident connait, elle a été ravagée de nombreuses fois, mais c’est la première qu’elle approuve. J ’appel le peuple occidental et le peuple de nations arabe a se réveiller et a dénoncer les atrocités que nos dirigeants commettent en approuvant ou en ne dénonçant pas les actions d’Israël.

Sans le soutien occidental, Israël tombe en 1 semaine.

Une chose et sûre, celui qui sème le vent récolte la tempête, rien n’est éternel, et seul Dieu tout puissant a le pouvoir de juger nos actes. Que vous soyez croyants ou non croyants, vous ne pouvez pas tolérer la détresse et la souffrance de tout un peuple comme vous ne pouvez pas vous-même collaborer et participer à un crime contre l’humanité.

Enfin, ce que je souhaite par-dessus tout, c’est que la paix règne en maitresse partout dans le monde, et que les conflits, comme le conflit Israélo-palestiniens, ne soit plus qu’un lointain et funeste souvenir, pour que chaque être humain puisse vivre librement.

Dr Ismail Guellil

PARTAGER