Le FFS patrouille au sud pour oublier ses secousses internes

Après la zone de turbulence qu’il a traversée récemment dans le sillage de l’éviction de la députée Salima Ghezali des rangs du parti, la direction du Front des Forces Socialistes (FFS) a décidé de mettre le cap vers le sud pour souffler un peu.

En effet, une délégation composée de membres de l’Instance Présidentielle, du Secrétariat National et des parlementaires se déplacera demain mercredi à Hassi R’mel dans la wilaya de Laghouat. L’objet de cette visite ?

Rencontrer des syndicalistes et des militants associatifs, et se solidariser avec le camarade El Hachemi Litim, arrêté «arbitrairement» et poursuivi pour ses activités associatives et syndicales, lit-on dans un communiqué reçu à notre rédaction. Le lendemain, c’est-à-dire jeudi, la délégation du FFS se rendra à El Mgheier, dans la wilaya d’El Oued, pour une rencontre avec les «élus et le mouvement associatif».

Ce parti précise que ces rencontres s’inscrivent dans le cadre des «sorties des parlementaires» du FFS à travers les différentes wilayas pour rencontrer les citoyens. C’est aussi l’occasion, y est-il souligné d’ «être à leur écoute et se solidariser avec les syndicalistes, les militants des droits de l’Homme, les militants victimes d’harcèlements et de poursuites judiciaires d’une manière abusive».

 

 

Source : cliquer ici

PARTAGER