Le pèlerin effectue le Hadji et l’Omra …….. ?

C’est le retour des hadji,le retour des pèlerins Musulmans; ils ont passé pour la plupart 30 jours en prières, invocations, lectures du Coran et visites des lieux sacrés sans compter évidemment les règles strictes qui font le hadj.

Lorsque le hadj revient un accueil formidable lui est fait par sa famille et ses amis, repas pantagruéliques, montagnes de gâteaux, youyou etc…

Lui est déguisé en Arabe de la péninsule avec kamis, shash sur la tête et chapelet à la main, il parle, parle entre deux quintes de toux ramenée de là bas. Ce qui me surprend c’est que les sujets de discussion n’ont aucun rapport avec les rites religieux, ni narration, ni conseils.

Le hadj s’inquiète d’abord des résultats du baccalauréat si un jeune membre de sa famille le passe puis les résultats de son équipe préférée de football. Il se plaint de la mauvaise prestation de son agence de voyage et des nuées humaines qui ont failli l’écraser bien des fois. Il reproche à son épouse d’offrir trop d’eau de Zem zem aux autres parce que c’est lui qui a soulevé les jerrycan, il lui en veut aussi d’avoir acheté trop de babioles à ses filles, belles filles et autres et avoir dépensé tous leurs Rials.

Lorsque l’appel à la prière se fait entendre, le hadj se lève solennellement et sans qu’on le lui demande, sans respect pour des personnes plus âgées que lui se met à l’avant de tous les hommes de la salle et guide la prière. J’ai assisté à plusieurs  » retour du Hadj  » et je vous assure qu’ils se passent presque tous comme çà.

Je m’attendais à entendre la description des magnifiques mosquées de Médine ou de la Mecque, de la spiritualité qui se dégage lors de la prière commune du fadjr et celle du maghreb, de l’émotion que l’on ressent en arrivant devant la tombe du prophète. Mais non, est-ce cela le hadj?,

Tout est dénaturé par les opportunistes simulateurs et hypocrites. Ce vendredi 15 septembre à la fin du prêche de la prière du vendredi à la grande mosquée de la Mecque, l’imam demande à Dieu de protéger le Yémen et son peuple de la guerre qui le détruit. Cette prière n’est elle pas la plus grande des incohérences puisque tout le monde sait que le Yémen est la victime de l’Arabie Saoudite ?,

Pourquoi tant d’hypocrisie ?

L’Arabie Saoudite reçoit l’assistance logistique, des armes et le soutien politique des Etats-Unis et du Royaume-Uni et de la France. Elle est responsable de la mort de centaines d’enfants au Yémen, selon un rapport publié par l’ONU. D’après un autre rapport de Reuters, « les attaques effectuées par voie aérienne sont responsables de la moitié de toutes les pertes humaines d’enfant, avec au moins 349 tués et 333 blessés ».

Le rapport a déclaré que le nombre de morts était « élevé de manière inadmissible ». Ce même rapport poursuit que 51 % des morts sont des enfants à la suite d’actions militaires de la coalition menée par les Saoudiens, plus de 28 écoles ont été détruites au Yémen, ajoute le rapport d’Août 2017. Ce même imam a également cité le drame des Rohinghyas, il a, demandé a Dieu de les aider, sans plus.

Lui l’homme le plus écouté des Musulmans aurait pu proposer des solutions à son richissime pays comme un soutien qui engloberait beaucoup de choses comme l’argent, la nourriture, les médicaments, les vêtements etc…

Il s’adressait aux pays arabes et musulmans et pouvait leur suggérer d’aider les Rohinghyas, en soutenant leur cause auprès des médias, des associations et dans toute forme de manifestation humanitaire. Depuis la nouvelle flambée de violences, fin août, dans l’ouest de la Birmanie, 480 000 musulmans rohingyas ont gagné le Bengladesh, déracinés, meurtris abandonnés par les autres Musulmans comme eux, or être indifférent aux affaires des Musulmans est un vice moral suscité soit par la léthargie, soit par la faiblesse spirituelle, soit par l’avarice.

Ce vice est fustigé dans de nombreux ahadith, dont voici un dans lequel le Saint Prophète (SAW) dit : – « Celui qui se réveille sans se soucier des affaires des Musulmans n’est pas Musulman ; (89)

« Et les bestiaux, Il les a créés pour vous; vous en retirez des [vêtements] chauds ainsi que d’autres profits. Et vous en mangez aussi. » Sourate les abeilles verset 5 Ces versets démontrent bien que les animaux ont été créé afin que l’Homme en tire profit, qu’il puisse en disposer à la fois pour se nourrir, se vêtir et se déplacer.

l’Islam insiste sur le fait qu’il est interdit de faire le moindre mal aux animaux. Or les émirs saoudiens massacrent en toute impunité les animaux de notre Sahara. Ces princes viennent avec un véritable arsenal pour la chasse à l’outarde, le passe-temps favori des émirs venus en Algérie ou l’outarde est un oiseau très rare dont la chasse est illégale.

Comme la gazelle du Tassili ou le fennec .Ces animaux sont massacrés juste pour le plaisir de la chasse et de la compétition. Traquer et tuer ces espèces rares est le hobby des princes du Golfe qu’il ne faut pas contrarier. Chaque hiver, ils viennent braconner dans le sud-ouest algérien. Un « folklore » vu avec bienveillance par les autorités. Un prince saoudien a tué, en une seule partie de chasse au Pakistan, près de 2.000 oiseaux, des outardes houbara menacées d’extinction.

Un responsable du ministère des Forêts a déclaré en requérant l’anonymat. « Nous avons demandé à nos supérieurs hiérarchiques de mettre fin à cette pratique, car ces oiseaux sont déjà en danger », a-t-il ajouté. Mais c’est une affaire « diplomatiquement sensible » car les monarchies du Golfe étant des bailleurs importants du Pakistan et de son économie fragile. Ceci dit pour rappeler que l’Algérie et le Pakistan sont des pays musulmans mais occultent hypocritement ce que Dieu a écrit dans son livre sacré au sujet des animaux.

Le comportement ignoble de ces princes du Golfe est la parfaite illustration de l’hypocrisie en Islam, chez eux, ces gens là vont régulièrement à la mosquée, récitent les sourates qui parlent de respecter l’espace animale et cachent leur visage de prédateur sans aucune prise de conscience ni aucun remord. Dans un hadith rapporté par Moslim, le prophète –Paix et salut d’Allah sur Lui- est passé à proximité d’un âne qui avait été marqué au fer sur sont visage et il a dit « Qu’Allah maudisse celui qui l’a marqué ».
L’aumône,( la zakat ) est la deuxième recommandation de Dieu après la salat nous rendons les pauvres joyeux, et mettre la joie dans leurs cœur .

Ceci est un appel pour les Musulmans richissimes qui sont nombreux et qui donnent parcimonieusement aux pauvres et les traitent avec mépris. (Sourate edduha, verset 10) L’hypocrisie en Islam réside aussi dans le fait d’enfermer son épouse et ses filles, de ne les laisser ni faire des études ni travailler et aller ailleurs embêter et chercher à séduire les femmes et filles des autres.

L’hypocrisie en Islam c’est aussi la corruption, le favoritisme, la fraude (sourate 83 ,Les Fraudeurs), 1. Malheur aux fraudeurs 2. qui, lorsqu’ils font mesurer pour eux-mêmes exigent la pleine mesure, 3. Et qui lorsqu’eux-mêmes mesurent ou pèsent pour les autres, [leur] causent perte.

Ces tares gangrènent notre société et qui sont rarement dénoncées dans les prêches de la prière du vendredi ou dans les cours d’éducation religieuse dans les écoles. Ces tares qui font que les opportunistes corrompus construisent d’immenses villas et font écrire sur leur façade « bismi lah errahman errahim » , ces tares qui font que les hypocrites en Islam vont au Hadj tous les ans .

Comment un pays dite Arabie Saoudite allié à Israël et l’aidant économiquement peut Il avoir autorité complète sur les Lieux Saints ?

Comment se pays peut –il se déclarer musulman alors qu’il tue lui-même des Musulmans ? .

Au niveau militaire, l’Etat juif soutient, officiellement et officieusement, toutes les initiatives et les interventions de Riyadh.

Au Yémen, par exemple, le gouvernement israélien fournit des armes et un soutien logistique aux troupes saoudiennes qui combattent les chiites (Houti), ce qui entraîne le massacre des civils. Le même soutien, indirectement, s’opère contre les groupes djihadistes financés et soutenus par les Saoudiens en Syrie au point qu’un analyste israélien, Yossi Melman, a écrit dans le Jerusalem Post que «les groupes djihadistes comme Daesh ou Al Nusra ne sont pas une menace pour Israël parce que, depuis que ces groupes se sont installés dans la zone des hauteurs du Golan, ils ont toujours fait preuve de bonnes relations de voisinage avec Israël».

Le soutien logistique et médical des miliciens djihadistes protégés et soignés dans les hôpitaux israéliens a été documenté dans le passé par plusieurs journaux du Moyen-Orient. Témoigne de cette coopération militaire bien établie la construction d’une base militaire dans le territoire saoudien dirigée par les troupes américaines et, pour la première fois, par l’armée israélienne.

La base, qui a des systèmes de radar et de missiles sophistiqués, a été construite dans la région de Tabouk, dans le nord-ouest du royaume saoudien, et est devenue opérationnelle depuis novembre 2016. La nouvelle a été annoncée par le site israélien Hona et une parlementaire de la gauche sioniste du parti Meretz, Zahaava Gal-On s’est déclarée « désorientée par la décision prise par le Premier ministre Netanyahou parce qu’il placerait les officiels israéliens en première ligne contre les risques d’attaques terroristes des djihadistes en territoire saoudien « . L’alliance entre ces deux pays apparaît donc de plus en plus forte et consolidée.

Dans une perspective régionale, le plus préoccupant, en particulier pour la résistance libanaise et palestinienne, est le fait que la stabilisation des relations entre Israël et les puissances sunnites va permettre à Tel-Aviv de poursuivre tranquillement sa politique raciste et coloniale ou de «L’Arabie saoudite a fourni 16 milliards de dollars à Israël, en deux an et demi, pour favoriser les projets de la colonisation», a-t-on appris du rédacteur en chef du site web américain, Consortium News.

Le rédacteur en chef du site web américain, Consortium News, Robert Parry, a écrit, dans un article : «L’Arabie saoudite a versé, en deux ans et demi, 16 milliards de dollars, sur le compte du Fond du développement d’Israël, par le biais d’un pays arabe, et elle a assuré les frais d’un grand nombre de plans infrastructurels, en Palestine occupée». Citant une source bien informée et proche de la CIA, Robert Parry a continué :

«Les sommes versées par l’Arabie saoudite, sur le compte d’Israël, ont été dépensées, dans les projets publics, tels que la construction des colonies de peuplement sioniste, en Cisjordanie. Le Royaume d’Arabie Saoudite a débuté la construction d’une gigantesque ambassade en Israël, probablement la plus importante à Tel-Aviv.

En 2005, par un accord formel entre le président américain George Bush (proche allié d’Israël et de sa politique coloniale) et le roi saoudien Fahd, la monarchie du Golfe s’est déclarée favorable à la reconnaissance officielle de l’Etat d’Israël. Depuis lors, selon de nombreux analystes, les convergences entre les deux pays se sont progressivement confirmées, jusqu’à la récente désignation comme futur ambassadeur d’Arabie.

Dans une interview avec le journal israélien Yediot Aharonot, l’ancien général a clairement déclaré que « la coopération entre Riyadh et Tel-Aviv contre leurs ennemis communs (l’Iran, la Syrie et le Hezbollah, ndlr) est arrivée à un tel point que l’État saoudien s’engage à encourager tous les pays arabes à normaliser leurs relations diplomatiques avec Israël ».

La seule condition imposée par la monarchie saoudienne serait l’acceptation de la proposition de paix, présentée par les Saoudiens en 2016, au sujet des Territoires Occupés (Palestine et les plateaux du Golan). Une proposition qui a été modifiée, ou mieux, qui a été expurgée des clauses du droit de retour des milliers de réfugiés palestiniens dans leurs foyers et de celles pour le retour du plateau du Golan qui resterait sous administration israélienne.

Eshqi a ajouté que « si le gouvernement Netanyahou accepte la proposition de paix arabe, l’Arabie Saoudite invitera Israël à participer à une confédération économique avec tous les pays de la région (pour la création d’une zone de libre-échange que les Saoudiens veulent créer sur l’île de Tiran cédée par le Général égyptien Al Sissi en 2016, avec la construction d’un pont sur la Mer Rouge reliant l’Asie au continent africain, ndlr) ». Sur le plan économique en effet, la presse israélienne rapporte que l’État saoudien et les Emirats ont signé des contrats de plusieurs centaines de millions de dollars avec Tel-Aviv précisément pour « fournir un soutien financier à l’économie israélienne.»

Sur le plan militaire, les convergences entre les deux pays ont des racines plus lointaines. Riyadh avait financé l’invasion israélienne du Liban en 2006, dans le but de détruire l’ennemi commun représenté par Hezbollah et par la résistance libanaise (Source AFP). Le soutien économique a été le même lors de l’opération militaire contre Gaza en 2008-2009, appelée « Plomb durci », parce que la résistance palestinienne n’était plus alignée aux directives saoudiennes.

Lors du Hadj 2015 et pendant le rite du lancement des pierres sur la stèle représentant Satan, plus de 700 personnes sont mortes dans une bousculade à cause d’un changement d’itinéraire pour un prince séoudien qui voulait être seule en face de la stèle.

La rencontre entre deux flux de pèlerins, l’un quittant le site de Jamarat où a lieu ce rituel, l’autre arrivant en sens inverse le long d’une rue de 12 mètres de large, a provoqué une catastrophe au bilan extrêmement lourd : 717 morts et 863 blessés. Arrogance et suffisance qui coûta la vie de centaines de personnes, hypocrisie dans l’islam qui demande l’humilité et la sagesse.

Pour conclure, il faut arrêter de se servir de l’Islam comme alibi, il est étranger à tous ces tristes comportements, c’est l’homme qui l’a dénaturé, falsifié et l’a détourné pour son propre intérêt.

Aucune éthique ne le retient et il s’enfonce de plus en plus dans l’hypocrisie et la médiocrité. Il faut tout d’abord dire que le wahabisme n’est pas l’Islam. L’Arabie Saoudite n’est pas propriétaire des lieux sains, les faramineuses masses d’argent qu’elle ramasse tous les ans provenant du hadj servent à aider l’état d’Israël à grandir et à se développer pour écraser le plus en plus le peuple palestinien.

Sa coalition avec les Etats Unis, la Grande Bretagne et la France sert à tuer d’autres Musulmans comme les Yéménistes ou les Syriens. Il faut que les Musulmans du monde entier soient conscients de cela et boycottent le hadj.

Il est vrai qu’il est quasiment impossible de faire rentrer cela dans la tête de la majorité des croyants, il y a beaucoup de personnes économisent toute leur vie pour exécuter ce cinquième pilier de l’Islam mais il faut absolument qu’ils sachent qu’ils sont indirectement complices de crimes, de massacres et de déplacements de populations et que ceci est contraire au Coran qui dit « celui qui tue une vie c’est comme s’il avait tué l’humanité entière. »
Donc les responsabilités sont pleinement engagées de ces hadjis demain devant Allah Le Seigneur de lUnivers, le Tout Puissant ! ….

https://www.youtube.com/watch?v=9L3ASf6oWF4

https://www.youtube.com/watch?v=5jt2aw159kI

https://www.youtube.com/watch?v=fbTJ0PEnE54

https://www.youtube.com/watch?v=UurKWmfUjbc

Dr Ismail GUELLIL

PARTAGER