M’Bolhi : « J’aurais toujours un espoir de jouer pour l’Algérie jusqu’à la fin de ma vie»

Le portier algérien Raïs M’Bolhi (31 ans) a réagi dans le média arabophone Arabiya suite à sa non-convocation par Rabah Madjer pour la seconde fois consécutive. Digne et fidèle à son image, Raïs a répondu de la plus belle des manières.

L’international algérien, Rais M’Bolhi, n’a pas tardé à réagir à sa nouvelle mise à l’écart de la sélection nationale par Rabah Madjer. Dans une déclaration sur un plateau TV saoudien en date du 14 mars 2018 après la publication de la liste des convoqués, le portier algérien est resté fidèle à sa réputation de joueur intègre et loyal envers la sélection algérienne.

«Bonne question, c’est le football ! Aucun des membres du staff technique de l’EN ne m’a contacté. La seule chose que je veux c’est la victoire de mon pays avec ou sans moi, c’est ça le football», a expliqué avec le sourire le portier algérien de 31 ans qui a rajouté qu’il ne comptait pas annoncer la fin de sa carrière internationale : «J’aurais toujours, toujours, toujours un espoir de jouer pour l’Algérie jusqu’à la fin de ma vie et tant que je joue au football».

Arrivé durant ce mercato d’hiver dans le championnat saoudien, le portier d’El Ittifaq est déjà considéré comme un sauveur en Arabie Saoudite où il a gagné l’estime de tout le monde en très peu de temps au point d’être désigné capitaine. Alors que son équipe était relégable à son arrivée, celle-ci joue désormais une place sur le podium après une série de matchs consécutifs sans concéder la moindre défaite.

Malgré ses 55 sélections et sa riche expérience internationale avec les Verts, le sélectionneur Rabah Madjer a choisi de l’écarter au profit de Faouzi Chaouchi (33 ans, 12 sélections).

Source: Cliquer ici

PARTAGER