Mohamed Raouraoua sait-il au moins ce qua��est une A�table ?

 

Sans respect ni regret envers les milliers da��A�leveurs de bovins et ses prA�dA�cesseurs, Mohamed Raouraoua a rA�cemment comparA� la FAF da��avant sa prA�sidence A� une A�table, confirmant si besoin est qua��il ne sa��y connait rien dans le domaine.

Avec tout le respect que la��on doit A� son poste de premier responsable du football algA�rien et au risque de le choquer, nous dirions qua��il est plus difficile de gA�rer techniquement une A�table qua��une fA�dA�ration comme la FAF. Beaucoup de lecteurs trouveront peut-A?tre cette affirmation quelque peu osA�e, voire fausse, mais attendons les preuves qui vont suivre pour se prononcer.

A en croire Mohamed Raouraoua, la FAF et le football algA�rien se portent trA?s bien depuis son arrivA�e A� Dely Ibrahim, ce qui veut dire qua��il a rA�ussi dans sa mission. Soit ! Seulement voilA�, 54 ans aprA?s la��indA�pendance, la��AlgA�rie continue da��importer massivement du lait en poudre, ce qui veut dire aussi qua��on na��a pas encore trouvA� quelqua��un qui sortirait les A�tables algA�riennes de leur sous-dA�veloppement chronique. Question A� un litre de lait cru : si on mettait Mohamed Raouraoua A� la tA?te de la��agriculture algA�rienne, pourrait-il garantir la��autosuffisance en lait de vache ?

Gageons que Mohamed Raouraoua ne rA�ussira jamais dans un rA?le de premier responsable de la��agriculture algA�rienne, parce qua��au vu de sa maladroite comparaison, on dA�duit trA?s vite qua��il prend une A�table pour ce qua��elle na��est pas. Mohamed Raouraoua croit sA�rement qua��une A�table est ce bA?timent plein de vaches et de bouses malodorantes, oA? des fellahs sa��A�chinent A� produire du lait et des veaux.

Oui, ca��est cela une A�table, mais pas seulement, Monsieur Raouraoua ! Les A�tables sont ces lieux oA? on produit un aliment complet et stratA�gique en quantitA� suffisante pour toute la population, et pourquoi pas plus, sous peine de se retrouver sous la menace de la��insA�curitA� alimentaire. Et ca��est cette menace qui plane aujourda��hui sur notre pays. Sa��il est facile de vivre sans football, il na��est par contre pas du tout aisA� de vivre sans lait ni viande bovine. VoilA� pourquoi il serait malhonnA?te de mA�priser la��A�table, Monsieur Raouraoua.

Cela A�tant dit, vivement le jour oA? on arrA?tera carrA�ment les futilitA�s pour se consacrer aux choses qui apporteront un plus A� notre A�conomie. Le jour oA? on trouvera quelqua��un qui fera de la��A�levage bovin en AlgA�rie ce que Mohamed Raouraoua a fait de la FAF, lA� on pourra dire, fiA?rement, qua��on a rA�ussi et que la FAF ressemble vraiment A� une A�table.

source:lire la suite

PARTAGER