Organisation du Mondial de football avec le Maroc et la Tunisie : l’Algérie attachée à l’unité maghrébine

DIA-Hattab

La déclaration du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, concernant la disponibilité de l’Algérie d’organiser la phase finale de la coupe du monde 2030 conjointement avec le Maroc et la Tunisie, dénote de la volonté résolue de l’Algérie de construire l’unité maghrébine.
Au-delà de l’aspect sportif, la disponibilité affichée de l’Algérie est une manière de réaffirmer son attachement à l’édification du Grand Maghreb au profit des peuples de la région. Il est vrai que les relations algéro-marocaines sont tumultueuses en raison du conflit du Sahara occidental, l’Algérie a toujours affirmé qu’il s’agit d’une question relevant des Nations unies, comme vient de le confirmer le dernier sommet de l’Union africaine, tenu au début de ce mois en Mauritanie.
Pour rappel, le Maroc avait sollicité Lakhdar Belloumi, ancien Ballon d’or dans les années 1980, pour faire la promotion de la candidature du Maroc pour le Mondial-2026. L’Algérie avait cautionné ce choix et le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait encouragé Belloumi à défendre la candidature du Maroc.
C’est ainsi que l’Algérie avait voté en faveur de la candidature du Maroc pour l’organisation du Mondial-2026, lors du dernier congrès de la FIFA, tenu à Moscou en juin dernier. Il est vrai que la candidature du Maroc n’a pas été retenue, mais l’Algérie aura démontré une nouvelle fois sa solidarité avec ce pays frère.
La position de l’Algérie s’inscrit dans la logique de la politique du bon voisinage qu’elle a toujours prônée. L’Algérie avait soutenu l’Afrique du Sud pour l’organisation du Mondial de 2010 dans la cadre de sa politique panafricaine. L’Algérie a adopté la même attitude avec le Maroc dans le cadre de l’édification de l’Unité maghrébine tout en privilégiant la politique du bon voisinage. Une position qui portera certainement ses fruits dans un avenir proche en faveur des peuples de la région.

 

Source : ici

PARTAGER