Panama papers : de nouvelles révélations accablent l’ancien PDG de Sonatrach

L’un des enfants de l’ancien PDG de Sonatrach, Mohamed Reda Meziane, cacherait de l’argent dans un compte bancaire en Suisse, selon de nouvelles révélations publiées aujourd’hui par Le Monde, se référant à des documents issus des Panama Papers.

En effet, le Consortium international des journalistes d’investigation (dont Le Monde), révèle qu’en décembre 2008, le fils de Meziane « avait ouvert un autre compte, dans une agence genevoise de Crédit suisse cette fois-ci, par le biais de la société fiduciaire Junod, Muhlstein, Lévy & Puder (JMLP). Dans les livres de Crédit suisse, le fichier d’information clients de Mohamed Reda Meziane est répertorié sous le numéro 153729 ».

Selon Le Monde, « la société JMLP a recouru aux services du cabinet panaméen Mossack Fonseca pour cacher le compte sous une coquille vide domiciliée aux îles Vierges britanniques, Jaxia Associates Inc. Cette compagnie offshore, dissoute en avril 2010 quand Mohamed Reda Meziane était en prison dans le cadre de l’instruction, a été administrée à partir de décembre 2008 par une autre société écran, Capfid Management Services SA, panaméenne celle-là et enregistrée sous les noms des gestionnaires de fortune de la société JMLP ».

Rappelons que Mohamed Reda Meziane, fils de l’ancien PDG de Sonatrach, a été condamné à six ans de prison ferme et une amende de 2 millions de dinars pour corruption et blanchiment d’argent, dans l’affaire dite Sonatrach I.

 

 

 

Source: Cliquer ici

PARTAGER