Poutine, Occident et Al Assad: Match nul en Syrie !

Poutine, Occident et Al Assad: Match nul en Syrie !
 
Les occidentaux n’ont pas frappé pour frapper, mais pour casser le défi brandit par Poutine. L’objectif était beaucoup plus psychologique et politique que militaire ou histoire d’armes chimiques. Sur ce point les occidentaux viennent de casser en partie le mythe Poutine.
Sur un autre plan, Poutine et Bachar Al Assad ont gagné la guerre dans ce conflit ultra violent et complexe.
Smoke billows following reported air strikes by Syrian regime forces in the rebel-held area of Qabun, east of the capital Damascus, on March 6, 2017. / AFP PHOTO / Mohammed EYAD SYRIA-CONFLICT
 
L’intervention de la Russie en Syrie n’était pas vaine. Elle a permis clairement la protection du régime de Al Assad d’un effondrement annoncé.
Cette victoire permettra à la Russie de maintenir sa présence dans la région et de la conforter beaucoup plus.
Cette guerre est avant tout une Guerre froide à la fois entre l’occident et la Russie et entre les chiites et les Sunnites, c’est à dire une guerre par procuration impitoyable entre l’Arabie Saoudite et l’Iran.
Bachar Al Assad aussi tout au fond c’est le plus grand gagnant. Il vient grâce à la Russie, l’Iran et le Hizb Allah Libanais de reconquérir presque la totalité des territoires sous l’occupation des différents groupes armés.
Mourad Hammami
PARTAGER