Selon les sources de Relais Médias, les militaires ont eu vent de la présence d’un important groupe terroriste, toute une section qui a été affecté vers les maquis de cette région. Leur présence a été signalé dans un maquis près du village Tidmimine. Immédiatement une opération de bouclage et de ratissage a été lancée.
Le groupe s’est scindé en deux. Une dizaine se sont réfugiés dans un ravin de cette forêt et un autre groupe d’une vingtaine d’éléments a prit une autre direction inconnue. Les militaires ont décidé de maintenir cette opération de bouclage pendant une semaine. Le petit groupe composé d’une dizaine terroristes s’est retrouvé piégé loin des casemates , de leur vivres….
Au bout d’une semaine, l’armée a organisé une fausse fin de l’opération. une importante partie des militaires avait fait le retrait, tandisque des forces spéciales sont restées embusquées dans ce maquis. Après une semaine, le petit groupe des terroristes était à bout. Affamés et très épuisés. Croyant que l’armée s’est définitivement retirés, ils ont décidé de se manifester.
C’est à partir de ce moment que les militaires ont repéré leur lieu de présence exacte. Épuisés, affamés et mal équipés en armes et en munition, les terroristes ont tenté de résister, mais ils étaient cernés et piégés. Leur mouvements ont été localisés par des moyens infrarouges. pour les arrêter, les militaires ont utilisé de nouvelles armes, sous forme de bombes déstabilisantes, qui peuvent blesser sans tuer.
C’est ainsi qu’il y a eu cette capture spectaculaire de 9 terroristes et de surcroît, parmi eux certains ont prit le maquis depuis 1994, soit depuis 23 ans!
La plupart d’entre eux sont originaires de l’Est de la wilaya de Boumerdes.
Les images que nous avons pu procurer, nous montrent un traitement humain réservés par les militaires à ces terroristes capturés et visiblement affamés et épuisés.
Enfin à signaler que l’opération se poursuit pour tenter de localiser et arrêter l’autre groupe de ces islamistes armés dans cette localité de la Kabylie!
M.H