Seules dix chaines télés sur les 53 existantes seront agréées, selon le ministre de la Communication

Seules dix chaînes de télévision sur la 53 existantes seront agréées par l’Autorité de Régulation de l’Audiovisuel (ARAV), a affirmé lundi 21 novembre le ministre de la Communication Hamid Grine.

Digital Media concept Wall of screens smart TVLe responsable n’a pas expliqué les raisons de cette limite qui pénalisera plus de 40 chaînes de télévision privées. Il a cependant précisé qu’un cahier de charge spécifique pour chaque chaîne est en préparation au niveau de la tutelle pour qu’elle soient agréées par l’ARAV.

Seules 5 chaînes privées possèdent actuellement des agréments. Les 48 restantes fonctionnent en tant que bureaux de droit étranger. Une situation « semi-réglementaire » imposée par l’ouverture du champ audiovisuel au privé en 2011 sans cadre juridique précis.

L’ARAV, dont les membres n’ont été installés qu’en juin 2016. L’autorité a également fonctionné avant cette date sans cadre juridique, lançant des rappels à l’ordre aux chaines privées concernant leurs programmes.

Source:Lire l’article

PARTAGER