Sophie Dessus, la députée qui a succédé à Hollande à l’Assemblée, est morte

A 60 ans, elle souffrait d’un cancer. Maire (PS) d’Uzerche, elle était la première femme députée de Corrèze.

La députée de la Corrèze et maire d’Uzerche, Sophie Dessus, est décédée ce jeudi d’une hémorragie cérébrale à l’âge de 60 ans, indique le quotidien local Le Populaire. Une information à laquelle a réagi sur Twitter le président du groupe PS Bruno Le Roux. Elle souffrait d’un cancer.

hollande-pluie-sophie-dessus-21-avril_988991

Elue maire d’Uzerche en 2001, elle était l’une des vice-présidentes de François Hollande à la tête du Conseil général de la Corrèze de 2008 à 2012. En juin 2012, elle sera la première femme à être élue députée de la Corrèze dans la première circonscription, succédant ainsi à François Hollande, élu président de la République.

A l’Assemblée nationale, elle était membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée Nationale, et membre de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre hommes et femmes. Elle intervenait aussi sur les sujets touchant aux collectivités territoriales et à la ruralité.

Agricultrice pendant 30 ans 

Née à Suresnes (Hauts-de-Seine) et issue d’une famille originaire du Limousin, elle s’était installée en Corrèze à l’âge de 19 ans et y avait exercé le métier d’agricultrice pendant une trentaine d’années, s’engageant progressivement dans la politique locale. Elle était la petite-fille du juriste et académicien Henri Mazeaud (1900-1993), et petite-cousine du gaulliste Pierre Mazeaud (juriste, homme politique et alpiniste), président du Conseil consitutionnel de 2004 à 2007. Elle était mère de quatre enfants, nés entre 1976 et 1987.

Émotion à l’Assemblée nationale

L’annonce de son décès a donné lieu à une suspension de séance à l’Assemblée nationale, selon une journaliste sur place

PARTAGER