Transport / Les receveurs devront à l’avenir être détenteurs d’un diplôme spécialisé

Les receveurs devront prochainement être munis d’un diplôme spécialisé pour pouvoir exercer leur métier. Pour ce faire, un cycle de formation sanctionné d’un diplôme sera proposé aux personnes intéressées. Ceux qui exercent dans l’illégalité seront sanctionnés.

Le décret exécutif modifiant et complétant le décret exécutif du 20 décembre 2004, fixant les conditions de délivrance des autorisations d’exercice des activités de transport routier de personnes et de marchandises a été modifié pour introduire un article soumettant le métier de receveur à l’obtention d’un diplôme.

Dans son article 6 bis, ce décret signé par le Premier ministre Ahmed Ouyahia le 15 novembre dernier et publié sur le Journal officiel, stipule que « les receveurs doivent justifier d’une formation professionnelle dans le domaine des transports, sanctionnée par une attestation professionnelle de receveur », pour exercer ce métier.

« Le receveur est tenu de présenter, à toute réquisition des agents habilités, l’attestation professionnelle de receveur », stipule également le décret  ayant spécifié « Les conditions et les modalités de formation des receveurs et le modèle-type de l’attestation professionnelle de receveur » seront définies par arrêté du ministre chargé des transports.

Lire l’article

PARTAGER