Un important projet gazier lancé en 2019 en Tunisie

Le projet Gaz du Sud va entrer en production dès le mois mai 2019, après l’installation d’un gazoduc de 94 km, la construction d’une usine de traitement et la réalisation d’une unité de remplissage de bouteilles de gaz de pétrole liquéfié (GPL) pour un coût de 1,5 milliard de dollars.

Le désert de Tataouine, dans le sud-est de la Tunisie

Fin février, la société publique du pétrole (ETAP) l’a annoncé après une séance de travail avec Héla Cheikhrouhou la ministre tunisienne de l’Energie : le projet Gaz du Sud débutera sa production en mai 2019.

Cette ambitieuse structure nécessitera notamment l’installation d’un gazoduc de 94 kilomètres, la construction d’une usine de traitement et la réalisation d’une unité de remplissage de bouteilles de gaz de pétrole liquéfié (GPL) pour un coût global estimé à 3,5 milliards de dinars tunisiens (soit environ 1,5 milliard de dollars).

Un appel d’offres devra être lancé par l’ETAP d’ici plusieurs semaines pour les différentes composantes du projet.

Celui-ci est logé sur la concession Nawara, dans la région de Tataouine (sud-est de la Tunisie), devrait permettre de produire 600 000 m3 de gaz naturel. De plus, il relancera la production d’hydrocarbures en Tunisie, ayant chuté de plus de moitié cette dernière décennie.

par Karl Demyttenaere SOURCE /http://ecomnewsmed.com/

PARTAGER