Un médicament contrefait produit en Israël dans les pharmacies

Le wali de Mila a adressé, le 8 novembre, une lettre au président de l’Antenne régional du conseil des pharmaciens à Constantine pour le mettre en garde contre la présence dans les pharmacies d’un « calmant mortel » de la marque « Paracétamol » produit en Israël, rapporte Ennahar sur son site Internet.
Ce médicament contiendrait « du fil métallique potentiellement mortel », selon le journal qui publie une copie de la lettre et qui assure que ce produit est commercialisé également dans d’autres wilayas dont Alger, Oran et Constantine.

lettre

PARTAGER