Une deuxième femme porte plainte pour viol contre Tariq Ramadan

Une nouvelle plainte pour viol a été déposée, jeudi 26 octobre, à Paris contre Tariq Ramadan a affirmé à l’AFP l’avocat de la plaignante, Me Eric Morain, confirmant une information du ParisienLa semaine dernière, une autre femme avait déjà porté plainte contre l’islamologue pour les mêmes faits

L’identité de cette nouvelle plaignante n’a pas été révélée. « Elle attend sereinement de répondre aux enquêteurs et ne parlera plus », explique son avocat. Le Parisien dresse un récit sordide d’une rencontre qui aurait eu lieu en 2009, dans une chambre d’hôtel, entre Tariq Ramadan et cette femme : « après avoir servi une tasse à sa visiteuse, l’islamologue se serait alors jeté sur elle par-derrière en lui administrant de fortes claques au visage et sur le corps ainsi que des coups dans le ventre », raconte le journal.

Des actes d’une grande violence

« Toi tu m’as fait attendre, tu vas prendre cher », aurait lancé Tariq Ramadan à la victime présumée, d’après le journal qui cite la plainte. La plaignante affirme avoir subi une fellation d’une grande brutalité et un acte sexuel violent et contraint. L’islamologue se serait aussi agrippé aux jambes de la victime qui souffre d’un handicap. Interrogé par l’AFP et Le Parisien, l’avocat de Tariq Ramadan, Me Yassine Bouzrou, a refusé de commenter cette nouvelle plainte.

Une enquête a été ouverte, mardi, après le dépôt de la première plainte. L’islamologue de 55 ans a de son côté porté plainte lundi pour « dénonciation calomnieuse« . Il oppose un « démenti formel à ces allégations ».

PARTAGER