Une usine BMW en AlgA�rie dA?s 2017 !

AprA?s Hyundai, Renault et Volskwagen, le constructeur allemand BMW est A� son tour sur le point de se lancer dans la construction da��une usine de montage automobile en AlgA�rie.
BMW

Le constructeur allemand BMW va prochainement entamer les travaux de construction de sa future usine de montage de vA�hicules en AlgA�rie, dans la nouvelle zone industrielle de Bordjia, A� Mostaganem. Le groupe allemand sa��active pour lancer les travaux dA?s le premier semestre 2017.

A travers ce nouveau partenariat industriel de taille, la��AlgA�rie souhaite ainsi miser sur le fort potentiel de son marchA� automobile et peser sur les cadences de production. Eclairagea��

Un partenariat algA�ro-germano-A�mirati

Fruit da��un partenariat tripartite avec la sociA�tA� Luxury Motor Works, une joint-venture entre le groupe algA�rien Mehri et Abu Dhabi Motors, le projet de la nouvelle usine BMW de montage automobile conforte la��AlgA�rie dans sa quA?te da��une A�conomie plus diversifiA�e. 20% de la production sera destinA�e au marchA� local, tandis que les 80% restants seront dirigA�s vers la��exportation, principalement ver le marchA� africain.

Le projet de la nouvelle usine sa��inscrit dans la volontA� du gouvernement algA�rien de rA�duire les importations et de permettre aux constructeurs qui souhaitent sa��installer en AlgA�rie de vendre en dehors des quotas imposA�s en 2016. Le projet, longtemps marquA� par la discrA�tion, devrait permettre A� la��AlgA�rie da��atteindre une production de 500A�000 vA�hicules A� la��horizon 2020.

Une politique protectionniste qui suscite la��inquiA�tude du consommateur algA�rien

AprA?s avoir introduit des licences da��importation, imposA� des quotas da��importation administrA�s et obligA� les concessionnaires algA�riens A� investir dans la��industrie automobile, la��AlgA�rie devrait commencer A� entrevoir les fruits da��une politique jugA�e protectionniste par certains observateurs.

En effet, plusieurs constructeurs europA�ens dont Renault, Volkswagen, Hyundai et BMW ont dA�cidA� da��installer leurs usines de montage et da��assemblage en AlgA�rie pour conserver leurs parts de marchA� dans un pays qui tend A� se fermer aux importations.

Toutefois, la��AlgA�rie est encore loin de rA�unir toutes les conditions favorables A� la��A�mergence da��une industrie automobile florissante. Les licenciements massifs entamA�s par certains concessionnaires tels qua��Elescom (Ford, Suzuki), Cevital group etA�Peugeot ainsi que la hausse des prix des vA�hicules suite au A�A�rA�trA�cissementA�A� de la��offre sont des dA�fis que devra relever le secteur en 2017.

source :A�lire l’article

PARTAGER