VidA�o. Altercation A� cause de la��usage de la langue berbA?re : ce qui sa��est rA�ellement passA� au parlement

Cette scA?ne continue de susciter une A�norme controverse en AlgA�rie. Lors de la premiA?re sA�ance plA�niA?re du nouveau parlement algA�rien, un dA�putA� du RCD,A�Mohand Arezki Hamdous, A�lu de la wilaya de Tizi-Ouzou, sa��exprime en kabyle.

Malheureusement, il A�a A�tA� rapidement interrompu par une dA�putA�e du Front de libA�ration nationale (FLN), Bounadja Kheira, qui a refusA� da��A�couter son discours car il A�tait prononcA� en Tamazight. a�?Nous ne comprenons rien A� ce que vous dites ! Parlez en arabea�?, sa��est A�criA�e. Les dA�putA�s du RCD sa��insurgent et rA�agissent en contre-attaquant. Une violente altercation et le PrA�sident de la��APN,A�SaA?d Bouhadja, A�tait contraint da��intervenir pour calmer les esprits.

A la fin de la sA�ance, au micro da��Echorouk TV, Naima Salhi, prA�sidente du Parti de la��A�quitA� et de la proclamation, a estimA� qua��il ne faut pas en vouloir aux dA�putA�s qui ne comprennent pas encore la langue berbA?re. a�?Elle a A�tA�, certes, officialisA�e dans notre constitution. Mais ca��est pour les gA�nA�rations futures qui vont la maA�triser mieux que nous. Il na��est pas scandaleux de traduire en arabe ce que le dA�putA� du RCD a dit pour que tout le monde puisse comprendre et rA�agira�?, a-t-elle dit.

Sur les rA�seaux sociaux, la polA�mique se poursuit et des internautes ont lancA� une pA�tition et une campagne de mobilisation pour exiger des excuses publiques A�A�Bounadja Kheira.

A� A� A� A� A� A� A� A� A� A� A� A� A�Cliquez ici pour voir la vidA�oA�

InA�algeriepart.com

PARTAGER