Zetchi devrait annoncer son nom aujourd’hui : Qui succédera à Rabah Madjer ?

Aujourd’hui, le Bureau fédéral de la FAF tiendra sa réunion mensuelle au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa où plusieurs points sont à l’ordre du jour.

Des dossiers chauds seront au centre des débats, à commencer par les dernières retouches à mettre en place avant le coup d’envoi de la compétition nationale, ainsi que les dettes des clubs des deux premiers paliers envers leurs joueurs.
Cependant, le point le plus important sera, sans l’ombre d’un doute, celui relatif à la sélection nationale de football, et la succession de Rabah Madjer, démis de ses fonctions il y a un peu plus d’un mois. Zetchi avait indiqué, dans un premier temps, que son successeur sera annoncé tout juste après le Mondial en Russie, avant de prolonger le délai jusqu’au début du mois d’août. Entre-temps, plusieurs évènements se sont succédé notamment «les deux faux bonds» de Vahid Halilhodic et Hervé Renard, le premier négocie avec d’autres fédérations alors que le second a décidé de prolonger son aventure avec le Maroc.
Cependant, et à en croire certaines sources au fait du dossier, il est fort probable que le premier responsable du football algérien n’annoncera pas, aujourd’hui, le nom du futur sélectionneur national. Ceci, étant donné qu’«il est toujours en négociations avec lui, mais aucun accord définitif n’a été encore conclu». Zetchi, ajoute-t-on, ne donnera même pas d’indices sur le futur driver des Verts, préférant ne pas commettre les erreurs du passé et laisser, ainsi donc, tout se dérouler dans la discrétion totale. Malgré cela, deux noms ont circulé avec insistance ces derniers temps, à savoir ceux du Néerlandais Bert Van Marwijk et du Franco-Allemand, Gernot Rohr, respectivement, sélectionneur des Mondialistes australiens et nigérians.
La presse néerlandaise avait rapporté que Van Marwijk avait même négocié avec Zetchi et qu’il (le technicien) est en train de chercher des adjoints qui l’accompagneraient dans sa nouvelle mission.
Zetchi, qui voit la pression monter crescendo sur lui au fil des jours, doit trancher dans les meilleurs délais, d’autant plus que la prochaine échéance des Verts approche à grands pas, avec les éliminatoires de la CAN-2019, et ce déplacement au début du mois de septembre à Banjul pour en découdre avec la sélection gambienne.
Cette dernière, faut-il le préciser, a déjà entamé la préparation de cette rencontre sous les commandes de son nouveau sélectionneur belge, Tom Saintfiet.
Les internationaux gambiens du cru sont actuellement en regroupement en attendant qu’ils soient rejoints plus tard par leurs coéquipiers évoluant à l’étranger pour la dernière étape préparatoire.
Outre ce cas de la sélection nationale, un autre dossier chaud est à traiter, aujourd’hui, à savoir celui des dettes des clubs, dont 15 sont interdits de recrutement pour avoir dépassé le seuil de 10 millions de dinars de dettes autorisé, selon le nouveau président de la Ligue de football professionnel (LFP), Abdelkrim Medouar. Lors de la dernière réunion qu’il a tenue avec les présidents des clubs des deux premiers paliers, le patron de la LFP a été interpellé par ces derniers afin de proroger le délai, qui arrive à terme demain. «Maintenant que la LFP a fait son travail en saisissant tous les clubs réfractaires, la décision finale sera prise par la FAF et son Bureau fédéral», avait expliqué Medouar.
Hier, le bureau de la Ligue a tenu une réunion afin d’examiner les dernières conclusions de la rencontre tenue avec les présidents des clubs, et ces conclusions seront soumises au Bureau fédéral.

 

Source : ici

PARTAGER