Paris : Un quatirème corps repêché dans la seine

Les pompiers-plongeurs de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) ont de nouveau repêché un corps dans la Seine, comme le rapporte Le Parisien. C’est le quatrième en trois semaines.

La dépouille a été retrouvée vendredi 1er février, aux alentours de 9h30. Elle avait été repérée par un passant, qui a donné l’alerte après avoir «vu un individu flotter».

Sur place, les pompiers-plongeurs ont tenté de réanimer la victime en pratiquant un massage cardiaque, mais elle était en arrêt cardio-respiratoire. Il s’agirait d’un jeune homme mesurant 1.75m, aux cheveux roux et aux yeux bleus, vêtu d’une veste noire, d’un jean et de baskets. Aucun document d’identité n’a été retrouvé.

Son décès a été constaté à 10h11 par le médecin des sapeurs-pompiers. Selon lui, le jeune homme a passé plusieurs heures dans l’eau. Il a également constaté que les doigts de sa main gauche étaient en sang, qu’il avait la mâchoire bloquée, et qu’il portait une trace de coup au-dessus de l’arcade sourcilière. La dépouille a été transportée à l’Institut médico-légal (IML), où une autopsie sera pratiquée.

La liste des corps repêchés dans la Seine depuis le début de l’année, déjà longue, s’allonge encore avec cette triste découverte. Le 24 janvier dernier, le cadavre d’un Polonais de 25 ans, SDF, avait ainsi été retrouvé entre les ponts d’Iéna et de Bir-Hakeim (15e-16e arrondissement). Il portait plusieurs blessures, et a également été transporté à l’IML pour autopsie.

Le 17 janvier, c’est le corps d’une femme qui a été repêché par les plongeurs de la Brigade fluviale non loin du pont Marie (4e arrondissement). Pour ce cas, la thèse du suicide a été retenue.

Enfin, le 11 janvier, le corps d’un homme en état de décomposition avancée a été retrouvé dans le fleuve, au niveau du pont de la Concorde (7e arrondissement). Ses mains étaient ligotées dans le dos, avec du fil électrique. Une enquête confiée à la brigade criminelle est en cours.

 

Source : ici

PARTAGER