Présidentielle 2019 : le FFS appelle au boycott

Le Front des forces socialistes renoue avec ses habitudes de boycott. En effet, le Conseil national qui s’est réuni ce vendredi a appelé au boycott de l’élection présidentielle du 18 avril prochain, annonçant en même temps que le parti ne présentera pas de candidat.
Le FFS «considère que les conditions d’une élection démocratique, libre, honnête et transparente, à trois mois de la tenue du prochain scrutin présidentiel, ne sont pas réunies. De ce fait, le FFS ne présentera pas de candidat et ne soutiendra aucun candidat dont la participation ne servirait qu’à donner une façade faussement démocratique à un scrutin fermé d’avance au profit du candidat du régime», lit-on dans le communiqué ayant sanctionné la réunion du Conseil national.
«Le FFS appelle la population -qui sait déjà que son vote ne comptera pour rien dans les résultats du scrutin  et que les résultats officiels ne refléteront en rien le niveau réel de participation- à boycotter activement, massivement et pacifiquement un scrutin qui ne viserait qu’à pérenniser un régime autoritaire et liberticide».
«Le Conseil national après le constat de la faillite du régime sur le plan politique, économique, et social, lance un appel à la mobilisation de la population, longtemps humiliée et exclue, pour le boycott du scrutin, et à sa vigilance pour faire barrage aux desseins politiques inavoués du régime. Cet Appel est partie intégrante de la résolution», est-il encore mentionné dans ce communiqué.
PARTAGER